Le Regard n°1

[tab_item title= »1. CTE 5 Mars 2015″]

CR CTE du 5 MARS 2015 – Séance sur Aix les Bains –

[column col= »1/2″]PRESENTS:

Direction :

  • Monsieur MARTIN, (Directeur Général)   
  • Madame GOTTELAND, (Directrice adjointe assurant La fonction de Directrice des Soins par intérim) 
  • Monsieur NICOLAS,  (Directeur des services de Gériatrie et d’Hébergement)   
  • Monsieur ZURCHER, (Directeur des Affaires Financières) 
  • Mme RIFFLART, (Directrice des soins du site Aix les Bains) 
  • Mme BIZET, (Cadre Supérieure des services de gériatrie)

Représentants du personnel :

CGT : 5 CFDT : FO : 4 SMPS : 0 [/column] [column col= »1/2″] Ordre du Jour:

1/ Résidence Bois Lamartine : évolution des effectifs et des organisations – site Aix les Bains. (+Félix Pignal).

2/ Changement d’horaire du service économique site Aix les Bains pour les 2 gestionnaires.

3/ Information sur la mise en place du test de régulation brancardage-garage sur Chambéry*.

4/ Point sur les cycles de travail dans les services aixois.

5/ Note sur les congés annuels 2015 des agents des services impactés par le déménagement: Retour des agents et des services.

6/ Fermeture de la blanchisserie d’Aix les Bains : point sur l’organisation du linge propre et sale et point sur le devenir de l’agent restant à reclasser.

[/column]

[column col= »1/1″]

1. Evolution des effectifs Bois Lamartine et Felix Pignal (EHPAD Aix) :

Une augmentation des effectifs a été accordée par les tutelles en début 2015 : (ETP = Equivalent Temps Plein) [/column] [column col= »1/2″]

Bois Lamartine

[/column] [column col= »1/2″]

Félix Pignal

[/column] [column col= »1/1″]

La CGT demande un tableau complet des effectifs et des horaires pour chaque présentation d’un service au CTE afin d’améliorer la compréhension des documents.

Pour la CGT il est clair que ce renfort d’effectifs est à saluer pour les équipes. Pour autant, il serait souhaitable de sécuriser les EHPAD la nuit avec un interne pouvant intervenir en cas de besoin puisqu’il n’y a pas d’IDE sur les deux résidences. L’appel téléphonique possible auprès de l’IDE de nuit basée sur le site du Grand Port ne peut constituer qu’un conseil éventuel et en aucun cas être une prescription d’un traitement… La CGT intervient au vu de la médicalisation progressive des résidents pour que la sécurisation par une IDE de nuit soit demandée aux tutelles. Mme GOTTELAND précise que ces effectifs supplémentaires constituent une avancée mais qu’un temps d’ASH de nuit n’est pas suffisant en termes de compétences. Pour la CGT, il n’est pas concevable de cautionner le glissement de tâches AS et ASH.

Vote : Contre : FO Abstention : CFDT et CGT (avec remarques sur les demandes citées plus haut)

2. Changement d’horaire du service économique d’Aix les Bains :

En réponse à la présentation des horaires proposés, la CGT estime qu’il manque un temps de quotité de travail aux deux agents au vu des remplacements à effectuer pour chacune lors des absences de l’autre, du temps de formation à prévoir et des remplacements ponctuels dans d’autres services (ex : pharmacie).

Intervention de la CGT :

L’agent à temps partiel en fonction précédemment travaillait sur une quotité de 80% alors qu’aujourd’hui il est remplacé par une personne à 75%, d’où une perte d’effectif de 5%, alors que les amplitudes d’ouverture du service ont augmenté. En conséquence, la CGT demande à rétablir le 80%. De plus, les agents demandent à finir leurs journées à 16h30 plutôt qu’à 17h estimant qu’il n’y a aucune nécessité pour instaurer cet horaire. Devant le refus de la Direction de répondre favorablement à sa demande, la CGT vote contre les horaires.

Vote : Contre : CGT Abstention : FO et CFDT

La CGT demande un bilan des heures supplémentaires des agents au CTE de juin 2015.

3. Régulation du brancardage et du garage site de Chambéry :

Pour cette question, la CGT a demandé à 1 agent de chaque secteur d’être les interlocuteurs de la Direction pour échanger sur ce sujet assez « technique ».

Le Directeur des services économiques, responsable de ce secteur a décidé un essai de régulation commune des transports par un seul agent situé dans le local du brancardage (TIP = Transports Internes des Patients). Depuis octobre, une nouvelle régulation par le logiciel THEO  a été mise en place dans les services et est  effectuée par 2 agents (un sur le brancardage et un autre sur le garage : TAI / Transports Ambulanciers Internes). Le poste supplémentaire alloué au garage a constitué une réelle valeur ajoutée aux dires même du Directeur.

 

Selon les témoignages des agents présents, des difficultés sont avancées pour gérer la régulation avec une seule personne. En effet, chaque secteur est spécifique au niveau des compétences, grades et missions et notamment celles du garage concernant la gestion des urgences ambulances et héliportées. Il semble qu’un seul agent ASH brancardier ne puisse faire face à toutes les situations rencontrées car la responsabilité engagée et les compétences requises dépassent les missions qui doivent être confiées à un grade d’ASH.

Monsieur FEZZI précise que cette organisation est en test, qu’une deuxième période d’essai est programmée et que s’il s’avère que la problématique soit trop importante, la régulation continuera sur les organisations précédentes, soit un régulateur au brancardage et un mode « actif » régulé directement par chaque ambulancier par smartphone. Le mode « actif » n’est pas considéré comme possible par l’agent du garage présent car il présente des problématiques importantes en termes de gestion et optimisation des transports internes et par ambulance.

Interventions de La CGT :

  • Demande à ne pas mutualiser des métiers différents et réclamons le maintien de 2 postes de régulation TIP et TAI.
  • De plus en condition préalable à tout changement d’organisation de la régulation, la CGT demande une remise à niveau urgente du parc de véhicules du garage au regard de sa vétusté, de sa non-conformité et des risques pour la sécurité des patients et des agents.
  • La CGT rappelle que le logiciel a été mis en place de façon très récente et ne permet pas d’organiser tous les transports de manière optimale.

Conclusion : Pour le moment, aucun avis officiel n’est émis dans l’attente du nouveau test, cette question doit être obligatoirement reprogrammée pour un prochain CTE avant mise en place.

4. Point sur les cycles de travail dans les services Aixois :

Au vu des points à améliorer inscrits dans le document à savoir : La gestion de l’absence, les cycles des temps partiels et le fonctionnement lors des périodes de congés annuels, La CGT intervient aussitôt :

  • La régularité des plannings améliorée dans 5 cas sur 9 montre l’efficacité toute relative pour un bénéfice seulement dans 50% des services…
  • Sur 22 questionnaires d’évaluation distribués seulement 8 retours des agents (pas représentatif)
  • D’après Mme RIFFLART, peu de cycles sont réellement stabilisés et doivent être revus à chaque modification de l’équipe. Pour la CGT, ils sont donc chronophages pour les agents qui se réunissent inutilement puisque les cycles semblent éternellement à reconstruire !!!
  • Les horaires soir/matin ne sont pas remis en question alors qu’ils sont illégaux (il faut au moins 12h de repos entre chaque période de travail).

Elle rappelle l’expérience négative de la mise en place des cycles de travail sur Chambéry par le manque d’effectif alloué lors de l’application de la loi de 2002 sur les 35h (6% d’effectif en plus pour 11% nécessaire). Le système de cycles ne permettait pas la régularité des périodes travail et repos, la prise des congés annuels intégrant les WE en repos, la stabilité des plannings en cas d’absentéisme, le principe d’un dimanche sur 2 de repos, etc. Pour cette raison, ils ont été supprimés dans la note de Gestion du Temps de Travail entrée en vigueur au 1er janvier 2014 au profit de plannings prévisionnels par période de 4 mois.

La CGT demande qu’il y ait une démarche identique sur les 2 sites, le problème des mutations interservices se posant dans le cas où les organisations de temps de travail divergent de façon importante. Mme GOTTELAND répond qu’une harmonisation devra être faite en 2017. La CGT demande si les équipes d’Aix les Bains sont vraiment désireuses de s’engager dans cette démarche d’organisation du temps de travail ? aucune réponse de la Direction des Soins.

Cette question ne relevant que d’un point d’information aucun avis n’est demandé en CTE…

 À suivre…

5. Note sur les congés annuels 2015 des agents des services impactés par le déménagement: Retour des agents et des services

Mme GOTTELAND précise que seulement deux agents ont adressé un courrier à la DRH pour demander à poser des congés sur la période impactée en raison de contraintes familiales impératives. Elle précise que certains services bénéficieront d’une compensation à l’effort par un renfort de leur équipe au moment du déménagement. La CGT demande que le Directeur rédige d’ores et déjà une note de service instaurant un report de la date butoir des congés annuels 2015 jusqu’à mi-janvier 2016. Monsieur le Directeur répond qu’il n’y est pas opposé et précise qu’il rédigera rapidement cette note.

La CGT demande également qu’un rappel soit fait à l’encadrement afin que les congés annuels puissent être posés à la demande de chacun sur la période après le 15 décembre. En effet, tous les ans des agents se voient refuser  la programmation de leurs congés après cette date alors qu’il est parfaitement possible pour tout agent de les demander sur la période des fêtes de fin d’année.

6. Fermeture de la blanchisserie d’Aix les Bains : point sur l’organisation du linge propre et sale et point sur le devenir de l’agent restant à reclasser

Suite à l’arrêt définitif du tunnel de lavage de la Blanchisserie en juin 2014, il ne reste plus qu’un agent à reclasser. La CGT intervient sur les conditions de travail des agents chargés du linge sale qui travaillent au froid  tout l’hiver et demande qu’une solution soit trouvée avant la période hivernale prochaine.

[/column] [/tab_item]

[tab_item title= »2. CHSCT 20 Mars 2015 – Chy »]

CHSCT DU 20 MARS 2015 –  Séance sur Chambéry –

[column col= »1/2″]

Présents :

Direction :

Mme Jambin-Burgalat Mme Leclerc Mme le Dr Wasmer Mme le Dr Basly Mr Faucheux Mr Faure

Représentants du personnel :

CGT = 3 titulaires CFDT = 2 titulaires FO = 2 titulaires

Absent :

Représentant CME[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du jour :

1-Désignation des deux secrétaires de séance du CHSCT central et du CHSCT local au titre de l’année 2015.

2-Présentation de la nouvelle organisation des risques professionnels.

3-Point sur l’avancée du plan de prévention des agressions et incivilités aux urgences (Adm).

4-Bilan d’activité de la cellule de soutien médico-psychologique.

5-Présentation du bilan des accidents de service de 2014 des sites d’Aix les Bains et Chambéry.

[/column] [column col= »1/1″]

En début de séance, la CGT intervient pour faire un signalement concernant le service d’endoscopie où le dysfonctionnement des 3 auto-laveurs d’endoscopes entraine des modifications significatives des conditions de travail des agents de ce service. En effet, le nettoyage des endoscopes, automatisé en partie à ce jour,  se retrouve à être effectué manuellement sans pour autant avoir adapté l’activité. Avec ses premiers éléments, les membres CHSCT de la CGT dans le cadre de leurs missions demandent que la situation soit examinée au plus vite et des mesures correctrices prises. Le médecin de la santé au travail atteste que les agents se retrouvent dans une situation difficile. Depuis ce CHSCT, une réponse nous a été apportée par l’encadrement supérieur : dans l’attente du remplacement des machines, plusieurs solutions ont été  mises en place pour aider le personnel.

  • Arrêt de la programmation des endoscopies en dehors des urgences

En fonction de l’activité, un renfort IDE d’astreinte est prévu.

[/column] [column col= »1/1″]

1. Désignation des deux secrétaires de séance du CHSCT central et du CHSCT local au titre de l’année 2015

Sur l’hôpital de Chambéry, les syndicats représentés en CHSCT effectuent les secrétariats à tour de rôle, cette année le SMPS doit assurer cette fonction. Après concertation avec la représentante SMPS, la CGT prendra cette fonction (dans le respect du tour de rôle suivant). Sur l’hôpital d’Aix-Les-Bains, le syndicat FO avait l’habitude d’assurer le secrétariat au seul motif d’être majoritaire. Devant ce constat, la CGT demande une rotation par année dans un souci d’équité entre les syndicats d’autant que les représentants du CHSCT local  sont répartis comme suit :

Vote : CGT =2 / CFDT=2 / FO=2.

2. Présentation de la nouvelle organisation des risques professionnels

De par la fusion des 2 établissements, il existe des doublons dans certains groupes de travail. D’où la création d’une cellule conditions de travail et risques professionnels unique pour les 2 sites, avec les moyens suivants : 1AAH, 1 chargé de prévention des risques professionnels, 1,5 IDE manutention et ergonomie

A compter du 1er janvier 2015 :

  • 2 CHSCT (central et local).
  • 1 Copil RPS (Risques Psycho Sociaux).
  • 1 BRP (Bureau des Risques Professionnels) et TMS (Troubles Musculo Squelettiques).
  • 1 commission des travaux pour les 2 sites.

La CGT demande que le nombre de réunions pour les RPS et TMS soit à minima de une par trimestre.

 Elle demande également que les RPS puissent être gérés par un consultant extérieur.

3. Point sur l’avancée du plan de prévention des agressions et des incivilités aux urgences

Petits rappels :

  • Faciliter le dépôt de plainte de l’agent (notice informative distribuée aux agents)
  • A la demande de l’agent, possibilité d’avoir un entretien avec le directeur des soins
  • Pour répondre aux incivilités et aux violences, envoi d’un courrier aux patients et leurs proches pour les sensibiliser, placardage d’affiches, diffusion d’une vidéo dans la salle d’attente.
  • La formation dont les objectifs sont d’informer le public sur le délai d’attente, les rassurer, déminer les situations de crise. 2 sessions de 15 agents sont prévues pour 2015.
  • Le PCS : recrutement de 2 agents, qui réalisent des rondes régulières le jour et la nuit
  • Les travaux de sécurisation sont terminés
  • Le personnel est équipé de DATI, il n’y a plus de fausse alerte.

Questions et interventions CGT :

  • Il n’y a pas de personnel de l’encadrement dans les 2 sessions de formation ?
  • La formation ne s’adresse qu’à 30 agents seulement ?

Réponse : L’encadrement suivra bien la formation. D’autres sessions sont prévues sur 2016, tous les agents des urgences seront formés.

Interventions CGT :

  • Il serait bien de pouvoir étendre ce dispositif sur les services de Pédiatrie, des urgences gynéco ?
  • Concernant l’identification des agents sur leur tenue professionnelle ? Avec les réseaux sociaux et autres il est très facile de retrouver une personne. La CGT demande une dérogation pour le service des urgences et que n’apparaisse sur la tenue uniquement le prénom, le grade et seulement la 1ère lettre de son nom.

Réponse : c’est une obligation de s’identifier, loi de 2002. Le droit à l’information du patient est de savoir qui le soigne. La demande sera étudiée

La CGT signale à la direction l’existence  d’un fond interministériel de prévention de la délinquance  permettant aux établissements de pouvoir s’équiper en matière de vidéo protection, se renseigner pour voir si l’établissement pourrait en bénéficier.

4. Bilan d’activité de la cellule de soutien médico-psychologique

(Présenté par Mme le Dr Wasmer) Cette cellule activée par Mmes Wasmer, Cattet Bailly et Limorté gère tous types de violences individuelle ou collective. Un courrier explicatif est envoyé à tous les agents déclarants, leur proposant une rencontre avec un médecin. Les déclarations de FEI (fiche d’Evènement Indésirable) sont facilitantes. Pour les supervisions se sont aux équipes de les demander et la cellule peut les aider pour la rédaction d’un cahier des charges et de sa mise en place. Pour exemple une supervision va démarrer dans le service de réa néonat avec l’aide de la psychologue. Il existe également des supervisions en Gériatrie sur Aix les Bains.

5. Présentation des accidents de service de 2014 des sites d’Aix-Les-Bains et Chambéry

[/column] [column col= »1/2″]

Sur le site de Chambéry : Le taux de fréquence avec arrêts est de 16,65 en 2014 (moyenne nationale de 23,8) contre 19,98 par rapport à 2013. Le taux de fréquence de l’ensemble des AT (avec ou sans arrêt) est de 70,78 en 2014 contre 73,98 en 2013. Le taux de gravité  est de 1,13 en 2014 pour une moyenne nationale de 1,20 mais malgré la diminution des accidents avec arrêt, ceux-ci sont plus graves en 2014 qu’en 2013. Les 3 types d’AT les plus fréquents restent :

  • Les AES (accidents d’exposition au sang)
  • Les manutentions de patients
  • Les glissades
[/column] [column col= »1/2″]

Sur le site d’Aix les Bains : Le taux de fréquence avec arrêts est de 39,46 en  2014 contre 49,83 en 2013. Le taux de fréquence de l’ensemble des AT (avec ou sans arrêt) est de 63,42 en 2014 contre 80,08 en 2013. Le taux de gravité est de 2,88 en 2014 Contre 4,28 en 2013. Les 3 types d’AT les plus fréquents restent :

  • Les manutentions de patients
  • Le contact avec patients agités
  • Les chutes de plain-pied
[/column] [column col= »1/1″]

Questions diverses

  • La loi Abeille précise que le réseau Wifi est interdit dans les crèches.
  • Nettoyage et désinfection des chambres froides : intervention d’une société extérieure car réglementairement les agents du service mortuaire ne sont pas habilités à le faire.
  • La CGT demande une étude de la charge de travail des agents de la stérilisation et sur la répartition des tâches en lien avec l’augmentation de l’activité du bloc. Agnès Leclerc intervient depuis peu sur ce secteur à la demande de l’encadrement. Retour au prochain CHSCT
  • La CGT demande des explications concernant la dissolution de l’équipe déménagement ? Un des 2 agents est actuellement en stage découverte sur le secteur cuisine. Cette activité serait rebasculé sur le service technique. Elle précise que les organisations syndicales sont écartées et que les réunions « Nouvel Hôpital » auxquelles elles assistent, présentent des axes et des organisations déjà ficelées.

Réponse : l’équipe de déménagement n’est pas dissoute, rien n’est acté. 2 CTE spécifiques sont prévus, l’un pour l’organisation des équipes transverses dont la logistique et l’autre sur l’organisation des services soignants.

[/column] [/tab_item]

[tab_item title= »3. CHSCT 23 Mars 2015 – Aix »]

CHSCT DU 23 MARS 2015 – séance sur Aix les Bains –

[column col= »1/2″]

Présents :

Direction :

Mme JAMBIN-BURGALAT Mme GOTTELAND Mme RIFFLART Mme DAMOUR Mr FAUCHEUX Mr FEZZY

Représentants du personnel :

CGT : 2 titulaires CFDT : 0 FO : 2  titulaires

[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du Jour :

1/ Présentation de la nouvelle organisation des risques professionnels (Adm)

2/ Fermeture de la blanchisserie Aixoise (FO)

3/ Linge sale : point sur la situation de travail des agents (FO)

Questions diverses

[/column] [column col= »1/1″]

1. Présentation de la nouvelle organisation des risques professionnels

Voir CHSCT de Chambéry question n°2

2. Fermeture de la blanchisserie Aixoise + 3. Point sur la situation de travail des agents

Les travaux au niveau de la blanchisserie des hôpitaux de Savoie (ex BIH) devraient se terminer fin avril 2016. Elle assurera donc à cette date l’entretien du linge d’Aix, géré actuellement par la Biolat, CAT de Belley. Sur les 10 agents en poste, il reste à ce jour 1 agent à reclasser. Linge propre: concernant l’activité actuelle sur la Blanchisserie d’Aix, il y a 2,5 ETP (équivalent temps plein) qui ont en charge la gestion du linge des résidents et la ventilation du linge propre dans les armoires. Les chauffeurs livrent le linge propre matin et après-midi dans les services. Il y a eu installation d’un chauffage provisoire en attendant le définitif dans la partie « propre » de la blanchisserie. Il reste également à aménager un endroit pour le linge des résidents. Secteur linge sale : Des travaux sont prévus sur le 3ème trimestre 2015 avec la réfection du local de l’ancien incinérateur et pose d’un chauffage.

Interventions CGT : Lors du CTE du 5 mars, la CGT est déjà intervenue pour dénoncer les conditions     de travail des agents du linge sale qui ont travaillé au froid tout l’hiver et a demandé que les travaux prévus soient avancés au second trimestre et surtout avant la prochaine période hivernale.

La fermeture de la blanchisserie en juin 2014 était prévue depuis fort longtemps, sauf pour cette activité qui doit perdurer. Pourquoi attendre plus d’un an pour engager les travaux ?

Augmentation du nombre de tenues professionnelles : actuellement au marquage,  passant de 6 à 7 tenues/agent.

Questions diverses

Le Lave-vaisselle de Françon a été remplacé par un modèle « familial ». Il faut faire évoluer le matériel en semi professionnel avec des programmes plus courts. Un achat groupé est en étude afin de faire bénéficier tous les services de laves vaisselles performants à haute capacité et rapidité de lavage.

Parc automobile : Le nombre de véhicules est insuffisant, ce qui engendre des refus de prêt très régulier. D’où l’achat d’un véhicule et d’un utilitaire sur l’année 2015.

Gestion de l’absentéisme à la cuisine, question CGT :

La CGT interpelle la direction concernant la réponse apportée sur l’absentéisme de la cuisine, la Direction indique qu’à ce jour le problème est traité l’équipe étant au complet. Il a été choisi de remplacer partiellement les absences d’où l’augmentation des heures supplémentaires actuelles. Des récupérations vont être programmées d’ici fin juin pour diminuer les heures dues. Puis, pour l’été, des mensualités vont permettre de supprimer ces heures supplémentaires et de  donner les congés annuels, si cela ne suffit pas les contrats d’été se verront prolongés. La CGT demande un bilan des comptes d’heures et la nature des absences en juin. Présentation lors du prochain CHSCT.

Parking Reine Hortense :

Mise en place le 1er avril 2015 :

  • 35 places sur le parking de la rue du bain Henri IV avec télécommandes qui seront distribuées aux personnes bénéficiaires de ce parking.
  • Les autres agents continueront à stationner sur les places de la ville et à badger comme le système actuel (il n’y aura plus de limite à 4h, extension de durée à 8h).

La CGT appelle les agents à lui signaler tout problème de stationnement suite à ce nouveau système.

Prochains CHSCT les 19 et 22 juin 2015

[/column]

[/tab_item]

[tab_item title= »4. Marche mondiale des femmes »]

[column col= »1/1″]

cgt_logo_santeactionslogo_marche_mondiale_femmesEn 2015, nous marcherons encore…

Année 2015 :  4ème Marche Mondiale des Femmes Contre les violences et la pauvreté

[/column] [column col= »1/1″]

La Marche Mondiale des Femmes est un mouvement international féministe, altermondialiste, anti- capitaliste, qui rassemble un grand nombre de femmes et d’organisations. Le passage de la caravane est l’occasion de mobiliser localement des groupes de femmes en résistance, de faire des liens entre les féministes d’Europe, de recueillir leur mémoire et la transmettre plus largement. C’est aussi un lieu de vie collectif, alternatif, un lieu d’apprentissage permanent, de partage et de créativité.

[/column] [column col= »1/3″]

Tous les 5 ans depuis l’année 2000, les féministes du monde entier unissent leurs forces pour marcher ensemble avec l’objectif commun de construire un monde basé sur la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité. Ce sera de nouveau le cas du 8 mars au 17 octobre 2015.

[/column] [column col= »1/3″]

banniere_marche_femmes_2015

[/column] [column col= »1/3″]

Le souhait est de développer les liens entre féministes de la base et les groupes de femmes en lutte résistant dans leurs villes et villages contre la violence, l’austérité, le fascisme, la lesbophobie, et toutes les oppressions qui rendent nos vies de femmes plus dures à vivre, et de mettre en avant ces luttes et alternatives.

[/column] [column col= »1/2″]

La Marche Mondiale des Femmes (MMF) qui rassemble des associations, des partis politiques et des syndicats dont la CGT, veut rompre avec le patriarcat, le capitalisme et le racisme, les trois systèmes d’oppression qui contrôlent nos vies dans le monde entier. Un appel de la marche a été signé par toutes les parties prenantes. http://www.mmf-france.fr/

Si les thèmes des violences, de paix et de démilitarisation, de précarité et d’autonomie, sont toujours fondamentaux pour la MMF, la question des biens communs, de la souveraineté alimentaire et de la justice climatique est devenue fondamentale pour les féministes.

Pour cette 4ème Action, la marche se fera sous la forme d’une caravane féministe, qui partira de Turquie (au Kurdistan) le 8 mars 2015, et ira sur les routes vers l’Ouest, le Nord, le Sud et l’Est pour finir au Portugal le 17 octobre 2015. Des femmes kurdes, qui combattent depuis des années pour leur indépendance, aux femmes grecques et portugaises résistant aux politiques d’austérité, les femmes luttent et inventent d’autres manières de vivre et de s’organiser collectivement.

[/column] [column col= »1/2″]

L’idée est de documenter ces luttes de femmes et de les rendre visibles à d’autres femmes luttant sur les mêmes enjeux dans leur contexte local. Une souscription financière solidaire a été lancée.

Quelques dates, en France, à retenir et à faire vivre localement :

  • 8 mars : Lancement de la Marche partout en France et dans le monde. Départ de la caravane féministe européenne en Turquie, au Kurdistan.
  • 24 avril : 24 heures de solidarité féministe internationale pour l’anniversaire de la catastrophe Rana Plazza.
  •  6 et 7 juin : Agora féministe nationale à Nantes.
  • 19 septembre : Arrivée et Rencontre des Femmes du Bassin méditerranéen à Marseille.
  • 17 octobre : Clôture de la Marche à Lisbonne, Portugal.
[/column]

[/tab_item]

[tab_item title= »5. Loi adaptation société vieillissement »]

bien_veillir

 

[column col= »1/1″]

Le contenu de la loi ne nous convient pas sur plusieurs points :

*Les mesures sont financées par la CASA (Contribution Additionnelle Solidarité Autonomie), donc par les retraités. Il faut gagner un financement par la Sécurité Sociale en intégrant le risque Autonomie dans la branche Maladie.

*Nous devons exiger simultanément le traitement du maintien à domicile et l’accueil en établissement au travers du projet de loi.

*Il faut gagner la suppression de la barrière d’âge à 60 ans entre le handicap et autonomie.

*La place des organisations syndicales de salariés doit être reconnue dans les futures gouvernances de cette loi.

Une mobilisation de haut niveau impliquant toute la CGT, ainsi que les salariés et retraités est nécessaire si nous voulons échapper à un nouveau transfert du financement de la Sécu vers l’impôt.

Voici quelques extraits de la lettre ouverte adressée le 3 mars 2015 aux députés, sénateurs et conseillers généraux de la Savoie

« (…) L’évolution de la société quant à l’augmentation des personnes de plus de 60 ans, qui, avec 24 millions, représenteront un tiers de la population en 2060, demande des actions fortes visant à bâtir les fondements de la place et de la prise en compte de nos ainé(e)s pour les décennies à venir. Les mesures proposées dans le projet de loi :

  • Revalorisation des plafonds d’aides à l’allocation perte d’autonomie Personnes Agées
  • Aide aux aidants
  • Prévention
  • Adaptation de l’habitat

Seront financées par la Contribution Additionnelle Solidarité Autonomie (CASA) prélevée sur la pension des retraité(e)s imposables. (…) (…)Nous souhaitons également que le projet de loi prévoit une véritable coordination des politiques publiques de l’autonomisation des personnes avec la mise en place d’un contrôle démocratique. Les futurs conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie et les Conférences des financeurs doivent intégrer les organisations syndicales de salariés ce qui n’est pas prévu actuellement.

(…)La CGT sera extrêmement vigilante à ce que ce projet de loi soit définitivement adopté le plus tôt possible, avec un financement à la hauteur des besoins des populations pour vivre dignement, dans le cadre de la Sécurité Sociale.

(…)D’ores et déjà nous constatons et déplorons les effets néfastes des politiques d’austérité avec la fermeture du PACT-SAVOIE (association aide à l’amélioration de l’habitat) dommageable à l’instruction et au financement des demandes d’aménagement de logement adapté pour une personne handicapée ou pour les personnes âgées.

Alors que la Savoie est dotée de nombreux foyer-logements, nous déplorons la fermeture de 2 établissements sur Chambéry. En effet ils auraient pu être aménagés, et améliorés pour répondre aux besoins des citoyens.

La CGT Savoie revendique une véritable politique sociale avec un financement permettant une location adaptée aux retraité(e)s et notamment ceux et celle en situation de précarité.

Mesdames et messieurs les élu(e)s, notre organisation syndicale CGT sollicite une rencontre, pour un dialogue social constructif pour mettre en œuvre la loi « Adaptation de la société au vieillissement de la population » afin qu’elle réponde aux exigences sociales d’une société moderne, résolument engagée sur un avenir d’ambitieuses conquêtes sociales. (…) »

[/column]

[/tab_item]

[tab_item title= »6. Loi Santé »]

[column col= »1/1″]

LOI SANTÉ : 10 MILLIARDS EN MOINS !

Dans une intervention, le 4 février, à l’occasion d’une réunion avec les conférences Hospitalières, Madame Touraine « vend » la future loi de Santé aux Directeurs d’Hôpitaux, aux Présidents de Commissions Médicales d’Établissements (CME) et aux Directeurs d’Agence Régionales de Santé (ARS) !

 

[/column] [column col= »1/3″]

Discours de Mme TOURAINE

[/column] [column col= »1/3″]

FLECHE

[/column] [column col= »1/3″]

DECRYPTAGE

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Ce défi, c’est celui de la maitrise de nos dépenses de santé. Vous savez que dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité, il a été prévu 10 milliards d’euros d’économies d’ici 2017 pour l’assurance maladie. »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Le cadre est posé : cette loi est d’abord un vaste plan d’économies (10 milliards) imposées à notre système de santé et à nos Hôpitaux Public.

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Cela veut dire des taux d’Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) historiquement bas sur les trois années à venir : 2.1% cette année, 2% en 2016 et 1.9 en 2017… »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

L’ONDAM, dont le taux est défini chaque année par les parlementaires, a une incidence directe sur les moyens alloués aux Hôpitaux : par le biais de la Tarification À l’Activité (T2A) ou de la Dotation Annuelle de Fonctionnement (DAF) pour la psychiatrie : 2015 pire que 2014, 2016 pire que 2015 et 2017 pire que 2016 !

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Il s’agira de poursuivre les efforts que vous avez initiés en matière d’optimisation de la dépense hospitalière. Vous le savez, ceci passe nécessairement par une maitrise des effectifs et de la masse salariale… »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Le message est clair : effectifs et masse salariale seront les principaux paramètres revus à la baisse pour réaliser les futures économies !

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Pour aller plus loin et engager des réformes structurelles, nous devons faire en sorte, d’ici 2017, que 100% des établissements publics soient engagés avec succès dans un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) pour mutualiser leurs activités et définir un projet médical commun… »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) sont avancés, dans le projet de loi, comme le principal levier d’économies imposées aux Hôpitaux : mutualisation de services administratifs et logistiques et mainmise d’un établissement « décideur » (CHU ?) sur tous les autres Hôpitaux du Groupement !

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Pour chacun des axes, nous avons besoin de l’énergie commune des Directeurs d’Etablissements et des Présidents de CME. Il faut emporter avec vous l’ensemble de la communauté hospitalière. »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Ici la Ministre « range ses troupes » avant la bataille à venir : Directeurs d’Hôpitaux, Présidents de CME et Directeurs Généraux d’ARS contre le reste des agents de l’Hôpital Public !

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« Je compte sur vous et mon soutien vous est acquis. Il y aura des résistances dans vos établissements, dans les territoires : il faudra convaincre, et non imposer. J’ai d’ailleurs adressé ce même message aux Directeurs Généraux d’ARS. Il vous reviendra, avec elle, d’associer étroitement les élus. Ceci sera en particulier indispensable pour la création des Groupement Hospitaliers de Territoire… »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Associer les élus parait effectivement « indispensable » : comment justifier, auprès de leurs électeurs, les fermetures et restructurations massives programmées dans ce projet de loi ?

[/column]

 

[column col= »1/3″]

« La situation sociale de vos établissements devra être pour vous une préoccupation permanente car nous ne réformerons pas contre les professionnels de santé, mais avec eux. Il y aura parfois des difficultés à assumer dans vos équipes : il faudra mobiliser, former, et accompagner. »

[/column] [column col= »1/3″]

fleche_rouge

[/column] [column col= »1/3″]

Nous apprécions la formule : directeurs adjoints, médecins, psychologues, soignants, administratifs et ouvriers n’étant sans doute pas assez «subtiles» pour saisir tout l’intérêt de cette loi, il faudra user de « pédagogie » avec nous :

Mobiliser ->Embrigader/Enrôler !!!

Former -> Façonner/ Habituer !!!

Accompagner-> Guider / Escorter !!!

[/column]

 

Le début de l’examen de la loi de Santé a eu lieu le 17 mars 2015 à l’Assemblé Nationale, le Syndicat CGT  appelle à se mobiliser car notre système de santé est en danger.

Les gouvernements successifs nous attaquent de plus en plus dans le seul but de satisfaire les intérêts du patronat et des grands groupes financiers qui payent leurs campagnes !!!

Aujourd’hui il est du devoir de chacun, au-delà même des convictions politiques et syndicales, d’organiser la résistance et de combattre pour la défense de nos acquis sociaux, si durement gagnés au fil des luttes par nos parents et grands-parents.

 

C’est pour ça que

la CGT était à Paris, le 9 avril 2015.

 

[column col= »1/2″]

12000_paris

Témoin de la réussite de cette journée, une vieille dame, la Tour Eiffel, a dû fermer ses portes pour la 1re fois depuis le mouvement social de 2010, signe de la prise en compte massive de cette journée de grève partout dans le pays !

Les manifestants ont exprimé avec enthousiasme et détermination leurs exigences revendicatives en matière de salaire et de pension, d’emploi, d’amélioration des conditions de travail et de la protection sociale, mais aussi pour un développement des services publics qui réponde aux besoins des populations.

Ils ont donc clairement affiché leur opposition aux politiques d’austérité conduites par le gouvernement et inspirées par le patronat, Medef en tête. Gouvernement et patronat doivent entendre le message et les exigences sociales exprimées aujourd’hui.

Merci aux agents et collègues qui nous ont accompagnés dans la capitale pour représenter notre hôpital.

[/column] [column col= »1/2″]

autocollant_1_mai photo_1_mai_2015

[/column]

 

[/tab_item]

[tab_item title= »7. CTE/CHSCT 10 Avril – NH »]

CR CTE/CHSCT du 10 avril 2015

Spécifique Nouvel Hôpital

Séance sur Chambéry

 

 

[column col= »1/2″]

Direction :

Monsieur MARTIN Directeur Général Madame GOTTELAND Directrice adjointe assurant la fonction de Directrice des Soins par intérim  Monsieur AUDENARD Directeur des Ressources Humaines Madame JAMBIN-BURGALAT Directrice Adjointe des Ressources Humaines Monsieur FEZZI Directeur de la Logistique

Encadrement :

Mmes CHABERT, MONGENOT, MENJOZ, ATTAF

Ingénieur du secteur logistique :

Monsieur Anthony COSNIER

Représentants du personnel :

CGT : 7 CFDT : 7 FO : 6 SMPS : 1 pour le CHSCT

[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du Jour :

1/ Organisation de la logistique

2/ Nettoyage des locaux

3/ Transports interne des patients (Non traitée par faute de temps reportée au CTE du 19 mai)

[/column] [column col= »1/1″]

 

1/ Organisation de la logistique

 

Création d’un nouveau métier : l’AHL (Agent Hôtelier Logistique)

Cet agent aura pour mission de décharger les services de soins des activités logistiques et hôtelières et ainsi de recentrer les aides-soignantes sur la prise en charge des patients. Le grade affecté à cette mission sera AEQ pouvant évoluer vers OPQ… Néanmoins les vacances de poste seront ouvertes à toute la catégorie C -> ASH, AS,… L’horaire du dîner des patients sera décalé à 19h : les organisations soignantes seront modifiées (nouveaux horaires au CTE de juin) 4 AHL de matin et 4 AHL de soir devront couvrir les besoins de tout le nouvel hôpital.

Intervention de la CGT :

Selon le planning des effectifs journaliers  présenté : les AHL travailleraient 3 samedis/4 et 1 dimanche/2 minimum… l’effectif affecté en remplacement de 6 mensualités (soit un 50%) est jugé trop faible pour cette équipe de 13 personnes (ETP). La CGT souhaite que soit revu le niveau des effectifs au regard des horaires à effectuer (+de 20 dimanches/an) et du nombre de services pris en charge par agent (6 services totalisant 180 lits) Il y a une inquiétude sur les périodes de congés annuels et la gestion de l’absentéisme.

La CGT demande un temps de remplacement plus important.

Transports logistiques

Cette équipe sera diminuée de 10,5 à 6,5 ETP du fait de la modification des activités (suppression du labo et de la pharmacie) : les tâches conservées seront l’élimination du linge sale, déchets, nettoyage des containers. Un poste restera dédié aux courses de labo y compris le samedi pour les sites extérieurs. 2 agents assureront les WE.  Le remplacement des absences sera assuré par 6 mensualités.

Equipe magasin

6 ETP dont un coursier pour les extérieurs et un déménageur. Maintien d’un effectif supérieur pour le démarrage du nouvel hôpital (+ 1 à 2 pers sur 3 mois). Le magasin déménage dans le nouvel hôpital d’où une diminution des distances. Suppression des livraisons dans les services qui seront assurées par l’AHL. La reprographie sera intégrée dans cette équipe mais sera toujours affectée à M. GENOULAZ. Le magasin aura en charge la gestion du distributeur automatique des tenues professionnelles (DATP) sur l’horaire de matin. Création de 2 nouveaux horaires : 6h/14h03 : 1 agent et 9h/17h03 permanence soir 1 agent (livraisons exceptionnelles) les autres horaires sont 7h30/15h33 et 8h/16h03.

Sur l’organisation logistique AHL et magasin

La CGT donne un avis défavorable aux horaires très matinaux 6h/14h03 qui incluent 1/2h de repas sur le temps personnel sous prétexte d’apporter aux agents une meilleure hygiène alimentaire alors que dans les services de soins les agents ont des horaires de matin sans temps de repas. Un horaire 6h/13h33 avec une pause de 20 mn sur le temps de travail permet aux agents de conserver une hygiène alimentaire correcte, la réponse de la Direction n’est donc pas acceptable sur ce point. De plus, il y a inquiétude sur les possibilités de temps de repas de l’AHL : à quel moment ?  Travaille seul sur son poste de travail. La CGT souhaite une équité la plus stricte possible entre les agents de l’établissement.

En général

La CGT émet une réserve importante sur le dimensionnement des effectifs estimé trop faible par rapport aux besoins (horaires postés, de dimanche,…) notamment sur les AHL. Pas de remplacement prévu pour le magasin.

VOTE des représentants du CTE :

CONTRE :

†CGT : Effectifs insuffisants, nombre AHL non conforme aux informations précédentes, horaires 6h-14h03 : la CGT demande un horaire en 6h/13h33 avec pause de 20 mn  comme les agents des services de soins afin de respecter l’équité entre les agents effectuant des horaires similaires sur l’établissement.

†FO 

ABSTENTION :

†CFDT

2/ Nettoyage des locaux

 

Monsieur FEZZI explique que le choix a été fait de maintenir une équipe hospitalière alors que 70% des hôpitaux ont externalisé cette activité au privé, selon lui, il est donc nécessaire d’assurer une « efficience » identique aux entreprises de nettoyage privées.

L’équipe sera scindée en 2 activités pour 2 grades distincts : les agents étant amenés à intervenir dans les locaux de soins seront ASHQ, les autres agents affectés exclusivement aux circulations et locaux sans patient seront AEQ.

13 postes de nuit AEQ sur les circulations (achat de 2 auto laveuses autoportées), escaliers, consultations, laboratoires, SAU, locaux de soins vides (chir ambu, hop jour onco hémato, dialyse…)

27 postes de jour : ASHQ uniquement (tous les services de soins, consultations tôt le matin, départs, travaux de fond et remplacements, 2 postes d’après-midi de circulations intensives hall, sanitaires publics…)

Monsieur FEZZI précise que chaque service aura un ASH référent. Les effectifs sont fixés à 65 ETP (hors encadrement)

La CGT intervient sur :

†L’encadrement des ASHQ qui devrait relever de la Direction des Soins et non des services logistiques, la CGT demande donc un responsable hiérarchique différent pour les AEQ et les ASHQ (cadre de soin).

Le faible niveau de remplacement prévu sur le document (2 ETP seulement) alors que l’absentéisme est toujours très important sur ces équipes et nettement supérieur à 2 personnes absentes en même temps.

†Il n’est pas prévu de remplacement pour l’équipe de nuit des AEQ.

Monsieur FEZZI répond que le document ne reflète pas la réalité et qu’il est prévu en fait 3 ETP de remplacements + 15 mensualités de remplacement. Il précise qu’il y a effectivement un taux d’absentéisme important mais en régulière diminution (de 25% il est passé à 8% actuellement).

Les horaires de matin 6h/14h03 comprenant un temps de repas sur le temps personnel de l’agent alors qu’il n’en est pas de même pour les équipes soignantes qui pourtant travaillent en collaboration avec les ASHQ. Selon la CGT, il y a un problème d’équité entre les différents grades œuvrant dans un même service. Les ASHQ pourraient finir leur travail à 13h33 et prendre une pause de 20 mn dans la matinée.

VOTE : Contre  à l’unanimité

Motifs vote CGT :

  • Encadrement unique entre les ASHQ et AEQ : désaccord profond sur cette question.
  • Insuffisance des effectifs prévus.
  • †Horaire 6h/14h03 : un horaire en 6h/13h33 incluant une pause de 20mn peut tout à fait être envisagé selon la CGT.

 

A 12 h, le temps imparti pour la séance CTE/CHSCT étant écoulé, Monsieur le Directeur décide de reporter la 3ème question sur le transport interne des patients au prochain CTE du 19 mai et de clore les débats.

 

Prochain CTE

Le 19 Mai 2015

Spécial Nouvel Hôpital

Info de dernière minute :

Le 14 avril, Monsieur le Directeur décide de reprogrammer une séance supplémentaire du CTE afin de réexaminer la question sur le service de nettoyage.

Le nouveau CTE se tiendra le 7 mai à 8h30

[/column]

[/tab_item]