LE REGARD N°2   2015

LE REGARD N°2 2015

[tab_item title= »1. Compte rendu CTE du 4 juin 2015″]

Compte rendu CTE  du 4 juin 2015

[column col= »1/2″]

Présents :

Messieurs MARTIN, GOBEAUT, DUBOIS

Mmes GOTTELAND, JAMBIN-BURGALAT, CHABERT, TRACOL, ANTOINE, PELLIER CUIT, Dr MERCIER

Représentants du personnel :

CGT : 5 / CFDT : 5 /   FO : 4  /   SMPS : 0

[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du Jour :

1/ Circuit du médicament

2/ Organisation des secrétariats dans le NH

  • Secrétariat : Accueil/Facturation
  • Secrétariat : Coordinatrice de Pôle
[/column]

 

[column col= »1/1″]

1/ Circuit du médicament

 Document présenté pour information par Mr Dubois et Mme Tracol

  • Simplifier les systèmes d’information à la pharmacie et dans les unités de soins avec la mise en place de 2 nouveaux logiciels, Copilot et MPharmacie
  • Mise en place d’un robot de dispensation du médicament en Gériatrie, SSR et Unités Sanitaires Aiton et Chambéry (prison) avec déploiement sur 2015. Dans le service de la Cerisaie, une étude est effectuée sur l’ergonomie des chariots, la sécurisation ainsi que le gain de temps soignant avec ce nouveau mode de délivrance de médicament.
  • Choix d’un robot pour automatiser la préparation des caisses de pharmacie et d’un stockeur pour les dispositifs médicaux. Ces 2 systèmes permettront de redéployer 2 préparateurs dans les unités de soins et un magasinier pour préparer les POP dialyse.
  • Le temps de préparateur sera dédié aux commandes et rangements du médicament, des dispositifs médicaux (DM) et des solutés dans les unités de soins. Les DM passeront en système plein vide dans le nouvel hôpital. Ces stocks représenteront 6 armoires par service. (Test en cours au A2/B2- CSG- B7)
  • Préparation des piluliers par les IDE du secteur de prise en charge sans interruption de tâche au plus près de la prescription et sur des médicaments identifiables. Les services du B7-B9-B8  testent cette nouvelle organisation sur le mois de juin.

Remarque CGT : Pourquoi ne pas garder le fonctionnement actuel de l’équipe ETM (équipe transverse des médicaments) en se donnant réellement les moyens avec un effectif suffisant pour assurer cette mission ? (Pour rappel, la création de cette équipe a été possible en mutualisant 0,20 ETP du temps infirmier de chaque service de soins.)

Réponse Direction : Le choix est fait de redonner cette tâche à l’IDE de secteur en charge du patient pour optimiser la distribution du médicament (moins d’erreurs, connaissance du patient…)

Remarque CGT : Une telle organisation semble très difficilement réalisable dans les conditions actuelles notamment ne pas déranger l’infirmière qui prépare (téléphone, informations aux familles, …), le temps nécessaire et à quel moment de la journée ….

Réponse Direction : l’évaluation des tests nous permettra de faires les ajustements nécessaires….

De nouveau, la CGT réaffirme sa demande de maintenir l’équipe transverse des médicaments avec un effectif adapté pour le nouvel hôpital.

 

L’avis du CTE sera demandé prochainement sur ce dossier.


2/ Organisation des secrétariats

  • Accueil/facturation
  • Coordinatrice de Pôle

 

Présentation par Mme Morel (chargée de performance hospitalière)- Mme Pellier-Cuit- et Mme Antoine.

Le groupe de travail composé de médecins, coordinatrices, cadres soignants, DSIO et d’agents propose une autre organisation des accueils et secrétariats dans le nouvel hôpital

  • Accueils administratifs généralisés pour les consultations :
Accueil, recueil des données administratives et orientation des patients vers les secrétariats de spécialités.Encaissement en cas de reste à charge après la consultation (la mise en œuvre ne sera pas immédiate mais environ 6 mois après ouverture).

La CGT, pour des raisons de sécurité, demande qu’une réflexion sur un lieu unique d’encaissement soit menée. La direction répond que le choix d’encaisser au plus près des lieux de consultations est fait pour éviter le non-paiement. Le règlement par carte bancaire sera privilégié.

La CGT rappelle que ces agents doivent percevoir une NBI. La direction confirme.

Concernant l’activité libérale des médecins, quel encaissement est prévu et par qui ? La réflexion est en  cours ….

En matière d’équipements, installation de système de tickets pour organiser l’attente, doubles écrans systématiques, scanners, terminaux pour mettre à jour les cartes vitales, imprimantes à étiquettes. Les postes de travail seront séparés par des cloisons pour permettre une meilleure confidentialité.

Ces postes de grade adjoint administratif peuvent être pourvus par des agents déjà en poste sur l’établissement, des agents en CDD, des agents en réorientation professionnelle.

Après redéploiement, cette nouvelle organisation nécessite une création de 4.66 ETP

  • Secrétariats de consultation de spécialités 

Ne feront plus d’accueil administratif mais continueront d’assurer la prise de RDV, programmation des hospitalisations, frappe, accueil téléphonique …

En matière d’équipements : monte-dossiers pour les rajouts de dossiers en urgence, doubles écrans, scanners, remplacement des fax par des imprimantes multi fonctions

  •  Secrétariats d’hospitalisation :

Seront localisés près des unités mais les locaux seront partagés entre plusieurs services tout en gardant la spécificité des secrétaires.

En matière d’équipement : à l’identique des consultations +  téléphones mobiles.

Concernant le dossier médical unique, la gestion reste inchangée pour la commande et l’archivage.

A partir de 2017, la dématérialisation totale du DMU commencera…

 

VOTE SUR LA NOUVELLE ORGANISATION

Pour = CGT/CFDT     Contre = FO

Pour la CGT, une réserve est formulée quant à l’affluence de consultants sur certains horaires et la nécessité de réajuster le nombre de postes en fonction.

 

Concernant le « management » des secrétariats médicaux, le choix a été fait de créer des postes de coordinatrices de pôle sous l’autorité du (des) chef(s) de pôle et de la coordinatrice générale en collaboration avec les chefs de service et l’encadrement.

Le grade cible proposé pour ces postes est adjoint des cadres, ils seront organisés par pôle :

⇒ pôle chirurgie et secrétariats chirurgie ambulatoire sur Aix-Les-Bains

⇒ Pôles SMSP et Cancéro

⇒ Pôle Mère-Enfant et Urgence

⇒ Pôle médico-technique, une réflexion est en cours.

VOTE SUR LA NOUVELLE ORGANISATION

Pour = CGT/CFDT     Contre = FO

 Question CGT : Quel devenir du pool de suppléance ?

Réponse Direction : Pas de modification de son fonctionnement

QUESTION DIVERSE CGT : radiologie

Répartition des plages publiques /privées pour le Scanner et l’IRM ? Notamment sur le site d’Aix…

Réponse de Mme Gotteland : L’objectif est d’avoir pour l’activité scanner sur Aix 5 plages publiques sur 10 à partir de 2016 au lieu de 3 publiques pour 7 privées actuellement. Pour l’activité IRM, elle est globalisée sur l’ensemble des 3 IRM (Chambéry, Mâché et Aix) le site de Chambéry offrant plus de plages publiques que privées et inversement sur celui d’Aix.

Pour la CGT, il n’est pas tenu compte de l’offre publique de proximité mais d’une offre globale incluant les deux sites.

[/column] [/tab_item] [tab_item title= »2. Compte rendu CTE du 9 juin 2015″]

COMPTE RENDU CTE/CHSCT  du  9 juin 2015       

Séance sur Chambéry

Présidence :

Mr MARTIN, Directeur

Mme GOTTELAND, Directrice Adjointe

Mme JAMBIN-BURGALAT, Directrice des Ressources Humaines

Mr GOBEAUT, Directeur des soins infirmiers

Mme BONNEFOY CUDRAZ, Cadre Sup Pôle spécialités médicales

Mme MENJOZ, Cadre Sup pôle mère-enfant

Mr FAURE, Cadre Sup du pôle Urgences

Représentants du personnel :

CGT : 5 + 3 (CHSCT)

CFDT : 4

FO : 4

SMPS : 1

Ordre du Jour :

Pour Avis du CTE

1/Moyens alloués et organisations soignantes du pôle mère-enfant

2/Moyens alloués et organisations soignantes du pôle spécialités médicales et santé publique

3/Moyens alloués et organisations soignantes du pôle Urgences

4/Accueil/standard

1/ Pôle mère-enfant 

Présentation Mme MENJOZ :

*Urgences pédiatriques et l’UHCD pédiatrique : seront intégrées avec les urgences au RDC du NH avec chambre adaptée pour enfant et parents.

La pédiatrie sera localisée au niveau 1 avec un secteur lits ados séparé.

*Création d’une référente puéricultrice en appui du cadre.

Objectifs présentés :

* Mixer les âges des enfants afin de répartir la charge de travail.

* Fermeture de 12 lits en été et de 3 lits en USC l’été

* Création d’un horaire 10h-22h pour l’IAO (Infirmière d’Accueil et d’Orientation) sauf en août et septembre.

Interventions CGT :

*Défavorable aux temps de repas pris dans les services : caractère aléatoire, dérives prévisibles de ce temps de repas.

Les horaires sont-ils imposés ou proposés ?

L’organisation du corps médical prévoit-elle l’absence à ces heures de repas d’une partie des soignants et s’adaptera-t-elle à ce changement ?

De plus, la capacité d’accueil du self n’est pas suffisante pour recevoir un afflux supplémentaire de personnes entre 12h30 et 13h30 notamment (saturation).

La CGT demande d’organiser une question CTE traitant uniquement de ce temps de repas que l’on voit apparaître sur de nombreux services. Respect de la note de GTT sur le temps de repas : 40mn dont 30 mn sur le temps personnel et 10 mn de temps habillage-déshabillage et parcours pour se rendre dans un endroit de restauration en dehors du service.

La DRH répond que la note de GTT ne change rien et que chaque service adapte son organisation.

La CGT demande s’il est toutefois judicieux d’intégrer ce temps de repas imposé  au moment du déménagement et de ne pas y réfléchir une fois que chacun se sera approprié les lieux et les charges de travail dans le nouvel hôpital.

*Concernant le poste d’IAO, la CGT insiste sur l’importante de pérenniser la présence de cette infirmière sur les 12 mois de l’année.

*Devant l’augmentation exponentielle des heures supplémentaires comme mode de gestion de l’absence, la CGT demande une nouvelle fois et depuis de nombreuses années la création d’un SICS pédiatrique qui n’est toujours pas prévu dans le NH.

Mme MENJOZ répond qu’il existe toutefois des mensualités de remplacement et que les horaires en 7h33 et 12h rendent difficiles l’organisation d’un SICS.

VOTE :     Abstention à l’unanimité

Monsieur le Directeur demande à l’encadrement du self de faire le point sur les flux afin de pouvoir lisser la fréquentation.

Il déclare enfin qu’il ne s’entêtera pas à maintenir des organisations si elles ne donnent pas satisfaction ou ne fonctionnent pas.

2/ Pôle Spécialités Médicales et Santé Publique

Objectifs exposés par Mme BONNEFOY-CUDRAZ :

-Impliquer les aides-soignantes dans l’accueil du patient entrant

-Organiser les transmissions avec les IDE et AS en même temps

-Mieux définir le binôme IDE/AS

-Néphrologie : pour les chambres d’Ira thérapie, elles ne seront ouvertes qu’en janvier 2016 et prises en charge par l’équipe de néphrologie.

Interventions CGT :

  • Il y a diminution des aides-soignantes en dialyse

Réponse Mme BONNEFOY-CUDRAZ : actuellement il y a une salle de dialyse éloignée des autres qui demande du temps AS supplémentaire pour aider l’IDE.

Dans le NH tous les postes de dialyses seront réunis.

  • Il y a diminution de la capacité de remplacement car le SICS n’est pas dimensionné à hauteur des besoins.

Réponse Mme BONNEFOY-CUDRAZ : L’effectif SICS actuel n’est pas budgété, il y a eu un choix du pôle d’injecter du temps dans les services et pas sur le SICS…

Monsieur le Directeur intervient en précisant qu’il y a effectivement nécessité de prendre le temps suite au déménagement afin de revoir la gestion des SICS en tenant compte des spécificités.

Monsieur GOBEAUT, DSI, ajoute que tout le monde a intérêt à avoir un SICS de qualité.

  • Question sur le temps de repas :

Madame BONNEFOY-CUDRAZ répond à la question sur les temps de repas en indiquant que cela a été un choix des équipes dans son pôle.

La CGT intervient en indiquant que notamment pour le service B7, les aides-soignantes sont en désaccord avec ce temps de repas, il y a en effet 34 plateaux le midi + une grosse charge de travail associée, il ne sera pas possible d’inclure un temps de repas.

Il faut faire également attention au temps de préparation des piluliers : charge de travail importante au B7, durée pour préparation, créneau horaire à voir et faisabilité après la période test.

  • Création d’un hôpital de jour de médecine : la CGT remarque qu’il n’y a pas de temps aide-soignant dans ce secteur.

Mme BONNEFOY-CUDRAZ répond qu’un choix a été fait de demander plutôt un temps ASH.

Le service fermera 6 semaines mais il n’y aura pas obligation pour les agents de calquer leurs congés sur les fermetures…

  • Concernant le CSG (Court Séjour Gériatrique) : il y a augmentation à 24 lits + 2 lits en tension.

La CGT demande à rester vigilants sur la charge de travail de l’AS et la gestion des 2 lits de tension au regard de la forte demande de lits d’aval des services.

Mme GOTTELAND précise qu’il y a l’ouverture du service UPU avec 10 lits à orientation gériatrique qui viennent s’ajouter à cette filière et la création d’un service de CSG de 14 lits prévu en janvier 2016 sur Aix les Bains.

La CGT déclare que la charge de travail de l’aide-soignante de soir est jugée trop importante avec de plus le repas décalé à 19h.

Mme JAMBIN-BURGALAT répond que d’autres métiers vont permettre d’atténuer la charge aide-soignante, les AHL mais pas seulement…

VOTE :

Pour : CFDT

Abstention : CGT / FO / SMPS

3/ pôle Urgences/Réa/Neuro/Cardio

Hormis le CESU qui reste à Ste Hélène, tous les autres services déménagent comme suit :

  • Sous-Sol -1 : Centre 15 et SMUR
  • RDC : SAU, USC et réanimation adulte
  • Niveau 1 : Neurologie, UNV, Explorations Fonctionnelles Neurologie, Cardiologie et coronarographie
  • N3 : UPU (unité post urgence)
  • N4 : Angiologie et Doppler

Réanimation : création d’un poste de déchoquage dédié à de la poly traumatologie lourde

SAU : déchoquage conservé avec 4 postes

La neurologie et cardiologie n’ont pas de lit de tension, le dédoublement est déjà effectué

La fermeture le samedi soir de l’UHCD est toujours prévue

L’emplacement géographique de la maison médicale n’est toujours pas déterminé (RDC du tétras ?)

Intervention CGT :

UPU : 1 IDE et 1AS la nuit pour 30 lits ! Effectif insuffisant.

Monsieur FAURE répond qu’il faudra réévaluer dans le concret.

SAU : Refus majoritaire d’un horaire en 10h-22h pour les aides-soignantes.

Monsieur FAURE précise qu’il est ouvert aux échanges, que rien n’est imposé, qu’au cours des réunions il y avait peu de participation aide-soignante et qu’il y a un compromis à trouver par rapport à l’afflux de patients en soirée.

La CGT dénonce la multiplication des horaires dérogatoires en 12h dans de nombreux services. Il y a moins d’horaires en 7h33 à proposer aux femmes enceintes ou aux agents présentant des problèmes de santé, ou autre…

SICS : la CGT déplore une fois de plus que le SICS ne soit pas augmenté par rapport aux effectifs du pôle et pose la question de l’amélioration du remplacement et de la réactivité dans le NH.

Monsieur FAURE répond que ceci constitue en effet un gros dossier à venir.

VOTE :

Abstention à l’unanimité

4/ Accueil / standard

Objectifs exposés par Monsieur ZURCHER :

– Disposer d’un créneau d’accueil plus large

– Sécuriser les personnels : seront équipés d’un DATI pour avertir le PCS si problème

– Simplifier les horaires, suppression de l’horaire se terminant à 21h pour finir à 20h

Monsieur ZURCHER précise que l’accès aux jours RTT n’est pas une demande de l’équipe.

Questions CGT :

Pourquoi un horaire avec 1 heure de temps de repas? Et un autre sans temps de repas?

La journée est donc rallongée suite à ce temps de repas de 1h.

Monsieur ZURCHER répond que les agents sont satisfaits de la présentation de ces horaires.

 

VOTE :

Pour : CFDT / FO 

Abstention : CGT

 

QUESTION DIVERSE CGT : brancardage suites pétition

La CGT revient sur la situation de l’équipe de brancardage et des suites devant être apportées à leur courrier pétition.

Monsieur MARTIN répond qu’une réunion a été fixée en fin de semaine

[/tab_item] [tab_item title= »3. Compte rendu CTE du 19 juin 2015″]

CR DU CTE DU 19 JUIN 2015

PRESENTS

Direction :

Mr MARTIN

Mmes  GOTTELAND, JAMBIN-BURGALAT, MENJOZ, FRANCONY

Représentants du personnel :

5 CGT/4 CFDT/3 FO

 

ORDRE DU JOUR

1/ Moyens alloués et organisations soignantes du pôle Cancérologie

2/ Modification des horaires des AS/ASHQ de l’obstétrique

3/ Présentation du système d’information dans le NH

1/Moyens alloués et organisations soignantes pôle Cancérologie

 Présentation par Mme FRANCONY

Au N3 -> Pneumologie (34 lits), Gastro-entérologie (34 lits), Hématologie-oncologie (28 lits), Hôpital de Jour Hémato-oncologie (30 lits).

Au N4 -> Unité Douleur Soins Palliatif (11 lits), Equipe Mobile De Soins Palliatif, Hospitalisation à Domicile (HAD), ERMIOS.

Au SS2 -> Radiothérapie-Radiophysique

Avec création de 3.30 ETP sur la totalité des services.

 Objectifs présentés :

– Synchronisation des horaires IDE/AS.

– Participation des AS aux consignes.

– Renforcer l’équipe AS pour l’activité d’entretien des endoscopes dans le service endoscopie digestive et bronchique.

– Préparation des piluliers l’après-midi par les IDE.

Intervention CGT:

* Satisfait de l’augmentation d’effectif AS pour assurer le nettoyage des endoscopes.

* La gestion du temps de repas au sein de ce pôle nous paraît plus adaptée à la réalité. En effet, il a été noté sur les fiches de poste que « le temps de repas est pris sur le temps personnel si l’activité du service le permet (40min) » sinon les agents gardent le fonctionnement antérieur.

Réponse de Mme FRANCONY -> En effet, il est difficile de fixer un horaire pour un temps de repas avec de l’activité continue, on a voulu être équitable pour tous.

*Unité Douleur Soins palliatif : Sur la fiche de poste IDE, il est noté de «  sortir les produits médicamenteux utiles pour 24h », hors cette pratique a été arrêtée sur les services MCO suite aux recommandations de l’accréditation afin que la préparation et l’administration des traitements soient faites par la même IDE.

Réponse de Mme FRANCONY -> Les pratiques seront revues dans ce sens.

*Concernant l’effectif AS du service Hématologie-oncologie : Augmentation de 4 lits (24 à 28 lits) sans temps d’AS supplémentaire. La CGT demande une attention particulière quant à la charge de travail des AS suite à cette réorganisation.

Réponse de Mme FRANCONY -> En effet, le choix a été de conforter l’effectif IDE mais est d’accord pour avoir une vigilance quant à cette équipe.

VOTE :

CONTRE -> FO

ABSTENTION -> CGT/CFDT

2/Modification des horaires des AS/ASHQ de l’obstétrique

Présentation par Mme MENJOZ

Changement du chariot de petit déjeuner par un Trolley-Mug. Un test de 4 jours (semaine du 23 au 27 mars 2015) a été fait avec une évaluation positive de l’équipe ASH. Ce nouveau matériel nécessite des changements dans la pratique de préparation ce qui entraine une nouvelle organisation des fiches de poste et de nouveaux horaires au 1er juillet 2015.

Interventions CGT:

*Concernant la présentation des documents pourquoi indiquer AS/ASHQ alors qu’il n’y a que du personnel ASHQ ?

Réponse de Mme MENJOZ -> Il y a eu des agents de grade AS auparavant.

 

*Pas de séparation de taches AS/ASHQ, les ASHQ servent les repas sans avoir eu de formations spécifiques sur l’hygiène alimentaire et les régimes !

Réponse de Mme MENJOZ -> Choix validé à l’ouverture de l’Eveillon de ne pas séparer les tâches et ce n’est pas à l’ordre du jour. Le service des repas se fait en collaboration avec la sage-femme et il y a un suivi d’une diététicienne si des patientes ont des régimes.

Intervention CGT suite à une rencontre avec l’équipe

*Aucune concertation avec l’ensemble de l’équipe sur les changements des fiches de poste et les horaires.

Réponse de Mme MENJOZ ->Il y a eu 3 réunions entre les agents concernés et Mme DUC pour construire ses fiches de poste.

*Évaluation du test du Trolley-Mug plus mitigé :

– Chariot plus lourd et moins maniable pour les déplacements, davantage de mouvements en position penchée, le temps de préparation et de service des petits déjeuners est plus long du fait qu’il n’y est qu’1 Trolley Mug par étage (48 lits au 1er étage et 20 lits au 2eme étage).

Réponse de Mme MENJOZ -> Fera une demande d’intervention auprès de Mme LECLERC afin de revoir les postures adaptées à ce nouveau chariot.

– Qualité de la prestation en baisse, les boissons telles que le cacao et le café au lait sont déjà prêtes, il n’y a plus de possibilité de moduler la quantité de chocolat ou de lait. De plus le chocolat et le cappuccino ne sont pas sans sucre.

Réponse de Mme JAMBIN-BURGALAT -> Insiste sur la qualité apportée par les Trolley-Mug.

*Pourquoi changer l’horaire de matin de 6h30 à 7h00 et imposer un temps de repas ? Les agents rencontrés souhaitent garder le même horaire et utiliser ces 30 min pour faire les locaux communs (Ex : salle de déchets, lingerie et surtout les couloirs), c’est le moment où il y a potentiellement le moins de passage.

VOTE :

CONTRE -> CGT/FO

POUR -> CFDT

Pour le syndicat CGT, les modifications d’organisation peuvent être mises en place avec les horaires actuels d’autant qu’une partie de l’équipe souhaite leur maintien. Une évaluation est demandée à 6 mois.

Réponse de Mr MARTIN -> Sera faite en décembre 2015.

 

3/Présentation du système d’information dans le NH

 

       * Le badge uniquePrésentation par M DIDEROT ET GRATALOUP

C’est un badge d’authentification dans le NH et d’identification des agents par un code couleur.

Il permet la connexion et l’utilisation à différents systèmes comme :

-Contrôle d’accès des portes (NH et Eveillon),

-Le parking,

-Le distributeur automatique de vêtement (DAV),

-Le pneumatique,

-Le self

Chaque agent va recevoir son badge avec un protège carte, un enrouleur (≃ 10 cm) et une pince-crocodile.

Si perte, oubli ou vol, une procédure en mode dégradée sera mise en place avec un badge temporaire. Le badge d’origine sera désactivé. Une facturation de 5 € sera appliquée pour tout remplacement de badge sauf en cas de vol.

Intervention CGT:  

Est-il possible pour les agents de certains services notamment les urgences de masquer leur nom sur ce badge ?

Réponse Mr MARTIN -> Le protège carte permet de positionner un carton afin de limiter les éléments d’identification.

Cependant, l’identification étant obligatoire, il faudra une autorisation de la direction car le choix est d’harmoniser le système pour l’ensemble des agents du CHMS.

Pour rappel : les patients ont « un droit à l’information » et de connaître l’identité de l’agent qui s’occupe de lui.

 

* Le contrôle d’accès et les profils d’accès

Le badge donnera accès aux entrées et sorties du NH.

Suivant le profil (sexe, métier, service affectation et/ou autre…), l’accès sera plus ou moins limité suivant les zones du NH.

Les portes ont 3 modes de fonctionnement :

– Mode ouverture/fermeture automatique planifiée = Porte automatique de 8h à 18h et en dehors de ses horaires, utilisation du badge nécessaire (Ex : Circulations)

– Mode porte d’accès = Badge obligatoire pour ouvrir, la porte se verrouille de nouveau dès qu’elle se referme. (Ex : Salle de soins)

– Mode bureau =  Badge pour ouvrir et une 2ème fois pour laisser la porte ouverte.

(Ex : Bureau de cadres, médecins).

Chaque utilisation du badge sur les portes sera tracée.

* La téléphonie

Un seul réseau dans le NH (IP/WIFI). Changement de l’ensemble du matériel mobile et fixe mais aucun changement de numérotation interne et externe.

Pour la téléphonie des patients, 3 possibilités pour la mise en place d’une offre « Triple Play » (téléphonie, wifi et télévision) :

– Hôtesses d’accueil

– Borne d’accueil 24h/24h

– Intranet/internet 24h/24h

L’encadrement ou les soignants ne seront plus sollicités pour ces tâches.

Intervention CGT:

Une vigilance est à avoir concernant les patients isolés, ayant des difficultés de mobilité ou n’ayant pas de carte bancaire….

Réponse Mme GOTTELAND -> On garde la possibilité aux soignants d’ouvrir l’offre « Triple Play ».

[/tab_item] [tab_item title= »4. Compte rendu CTE du 23 juin 2015″]

CTE du 23 juin 2015    Séance sur Chambéry

 

[column col= »1/2″]

Direction :

Mr MARTIN

Mme GOTTELAND, Directrice Adjointe

Mme JAMBIN-BURGALAT, DRH

Mr GOBEAUT et Mme RIFFLART, DSI

Mr ZURCHER, Directeur du service financier

Mr FEZZI, Directeur de la Logistique

Médecin du travail :   Mme le Dr BASLY

Représentants du personnel :

CGT : 5 + 1 suppléant

CFDT : 5  

FO : 3

SMPS : 0

[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du Jour :

Pour Avis du CTE

1/ Bilan social 2014 sites d’Aix les Bains et Chambéry

2/ Comptes financiers 2014 sites d’Aix les Bains et Chambéry

Pour information au CTE

3/ EPRD (examen prévisionnel des recettes et dépenses) 2015 du CHMS

4/ Plan de stationnement du nouvel hôpital

Questions diverses CGT et CFDT

Fonctionnement du laboratoire

[/column] [column col= »1/1″]

1/Bilan social 2014 sites  Aix les Bains et Chambéry 

Présentation Mme JAMBIN-BURGALAT, DRH :

Site de Chambéry 

© 20% d’intérim en moins par rapport à 2013 / point positif.

© 452 agents en 12h : point négatif pour la CGT (horaire dérogatoire qui se généralise !!!).

© Nombre de jours d’arrêt maladie pour accidents de travail en augmentation : point négatif.

© Métiers en tension avec difficulté de recrutement : IADE, IBODE et orthophonistes.

© AES (Accidents d’exposition au sang) en tête des accidents de service : les nouveaux gestes pour s’adapter aux nombreux changements de matériels sont source d’AES.

Interventions CGT :

*Signalements d’équipes soignantes et médicales à la médecine du travail : épuisement des professionnels, insécurité (Manque de repos, absentéisme+++, travail en 12h, heures supplémentaires…).

*Heures supplémentaires 2012, 2013,2014 en constante augmentation : 12 000 heures pour les IDE en 2014 correspondant à environ 8 ETP manquants.

*Revoir le dimensionnement des SICS afin de palier à ces heures supplémentaires et diminuer l’épuisement des équipes (Monsieur MARTIN est tout à fait d’accord pour revoir en 2016 les SICS sur l’établissement, remise à plat, inégalité entre les pôles).

La CGT demande la création d’un SICS pour le pôle pédiatrie.

*Revoir l’organisation des horaires en 12h car il y a une augmentation des heures supplémentaires dans ces services et augmentation des accidents de travail (AES) sur l’établissement.

*Formation professionnelle : la CGT constate une baisse de pourcentage de la masse salariale affectée à de la formation… elle demande le maintien du pourcentage de l’année précédente.

*Médecine du travail : il manque 1 ETP de médecin du travail depuis 1 an, difficultés de recrutement, plusieurs entretiens mais pas de médecin intéressé par le poste.

 

La CGT partage entièrement la conclusion de bilan d’activité et l’expression des médecins du travail sur le sentiment d’épuisement et la sensation de perte de sens du métier qui sont relatés régulièrement par les professionnels.
La CGT demande une vigilance accrue sur les fins de carrière particulièrement atteints par les changements dans les services, l’adaptation rapide à des évolutions et les rapports humains dans les équipes qui peuvent devenir plus compliqués actuellement.

Site d’Aix les Bains

Constatations :

Il y a une augmentation du nombre d’heures supplémentaires effectuées en 2014 pour grande partie liées à la fusion et au travail supplémentaire demandé à certains métiers.

Il y a une augmentation du nombre de jours de maladie notamment dans le cadre d’accident de travail en grande partie concentrés sur un même service.i

Intervention CGT sur les deux sites :

Recours à l’intérim en diminution mais encore très important actuellement pourtant la région est attractive ! Pour quelles raisons?

La Direction déclare ne pas y être favorable car plus onéreux et moins satisfaisant pour les équipes. Elle précise son objectif de diminuer au maximum ce dispositif.

Les métiers à recrutement difficile sont toujours pourvoyeurs d’intérim (IBODE, IADE, IDE et AS jusqu’à la sortie des écoles).

Pour la CGT, le dimensionnement plus important des SICS à hauteur des besoins serait une des solutions à l’intérim. En effet, les SICS sont insuffisants pour assurer les missions de remplacements de l’absentéisme. De plus il est difficile de recruter de façon ponctuelle des personnes acceptant des CDD pour les remplacements des congés maternités.

Le Directeur note l’intervention de la CGT et précise que les SICS seront réétudiés dans leur globalité.

Sur le bilan d’activité de la médecine du travail, le Docteur BASLY note un meilleur suivi des visites périodiques sur Aix tous les 2 ans environ alors que la périodicité est beaucoup plus longue sur Chambéry avec des retards importants.

VOTE :

Pour : CGT et CFDT (5 voix + 5 voix)

Abstention : FO (3voix)

 

2/ Comptes financiers 2014  Chambéry/Aix

 

Sur Chambéry :

Le taux d’endettement augmente de façon importante entre 2013 et 2014 en raison du remboursement des emprunts du nouvel hôpital : atteint 53,4%

La capacité d’autofinancement générée par l’activité de l’hôpital reste correcte bien qu’en diminution par rapport à 2013.

La CGT intervient pour demander les risques de ces 2 chiffrages par rapport à un contrôle possible de l’ARS et sur les financements prévus par l’ARS mais non réglés au 31/12/2014 (gardes des médecins, transports SAMU).

Monsieur ZURCHER répond que sur le 1er point il faut regarder la tendance sur 10 ans pour savoir si l’établissement peut se retrouver en difficulté à un certain moment. Il va procéder à cette projection et nous en rendre compte. Il faut relativiser le taux d’endettement mais rester vigilant. Le remboursement des emprunts court sur 27 ans et 6 mois

Sur Aix :

Interventions de la CGT :

les comptes financiers d’Aix étant très favorables avec un taux d’endettement proche de 0, il reste toutefois à intégrer les mesures de mise en conformité des accès handicapés sur les 2 sites mais plus important sur Aix. Compte tenu de la rénovation à prévoir sur les bâtiments aixois, la CGT demande à ne pas limiter cet axe important.

Le rapport de l’accréditation de l’HAS (Haute Autorité de Santé) prévoit des travaux à effectuer pour 2017.

Suite à des réponses précises et étayées de la Direction, la CGT décide de voter favorablement sur les comptes financiers des 2 établissements.

VOTE :

Pour : CGT et CFDT (5 voix + 5 voix)  

Abstention : FO (3 voix)

 

3/ EPRD 2015     (Examen prévisionnel des recettes et dépenses)

  •  Cette question est présentée pour information uniquement, l’EPRD n’étant légalement pas soumis au vote du CTE. Il a été adressé en mai à l’ARS pour approbation.Selon la Direction, l’EPRD a été construit avec des prévisions de recettes prudentes, incluant une baisse programmée des activités pendant la durée du déménagement.
  • Pour information, au le niveau national, le taux de l’ONDAM (objectif national des dépenses d’assurance maladie) a été une fois de plus diminué comme chaque année, réduisant un peu plus les budgets alloués aux hôpitaux.
  • L’EPRD est présenté en équilibre mais avec une aide demandée à l’ARS de 3,7 millions € correspondant aux surcoûts engendrés par le déménagement sur le nouvel hôpital… à suivre… réponse attendue pour le 12 juillet…
  • Une dégradation prévue de la CAF (capacité d’autofinancement) de l’établissement correspond à la baisse des résultats consécutive au remboursement de la dette.
  • Concernant le 1er axe prioritaire énoncé :

⇒ La CGT demande à la Direction de conserver et défendre de façon véhémente l’offre publique de soins pour les usagers en réduisant au maximum les plages privées tant pour les consultations que pour les actes radiologiques (cf. Aix les Bains IRM avec encore 7 plages privées sur 10 avec dépassements d’honoraires).

  • Concernant le 2ème axe prioritaire :

« Les soins prodigués doivent l’être dans des conditions optimales de qualité et de sécurité », la CGT demande que cet axe soit en tout point respecté et une vigilance accrue dans les organisations du nouvel hôpital.

La CGT demande que ce ne soit pas uniquement des mots jetés sur du papier mais bien une priorité pour la Direction autant qu’elle en est une pour les professionnels œuvrant quotidiennement auprès des patients

 

4/ Stationnement du nouvel hôpital

 Présentation par Monsieur FEZZI, Directeur de la DAL

Il y a besoin de places pour les accompagnants aux urgences, le nouvel hôpital ne permet pas ce stationnement. Une proposition est faite de réserver une partie du parking du Tétras.

Concernant le manque de places pour les agents de journée, Monsieur FEZZI propose le parking de la Falaise en plus de l’IFSI 2. Les places de ce parking seraient individuelles et assurées aux agents qui opteraient pour cette solution (parking sécurisé et couvert, bus possible)…

Interventions de la CGT :

Laisser le Tétras avec le fonctionnement actuel et permettre aux accompagnants des urgences de stationner gratuitement pendant 3 heures au Qpark serait la solution la plus favorable aux agents. De plus financièrement, l’aménagement d’un système de barrières, de badges et de gestion est très onéreux. La traversée de la route par les usagers revêt un caractère dangereux.

Monsieur FEZZI répond que cette solution ne lui paraît pas acceptable du fait de l’allongement des distances entre les urgences et le stationnement.

La CGT est en désaccord avec cette réponse.

Selon la CGT, il existe peut-être une autre solution pour augmenter le parc des places avec le site d’ECORIS, situé route de Lyon en face de l’hôpital (affecté au chantier actuellement).

Monsieur FEZZI répond que cet endroit constitue également une piste qu’il a envisagée.

La CGT demande que la solution de la Falaise soit uniquement sur volontariat des agents.

5/Question diverse : fonctionnement des laboratoires (CGT/CFDT)

La présence d’une technicienne de labo permet au CTE de recueillir des précisions sur la situation difficile vécue depuis plusieurs mois, consécutive à l’augmentation de l’activité du labo de Chambéry. En effet, de nombreux actes de laboratoire ont été transférés du site d’Aix et de Belley sur Chambéry.

Historique :

Envoi d’un courrier de l’équipe le 4 avril à la Directrice des RH demandant une rencontre.

Courrier de la DRH le 1er juin sans apporter de réponse à la demande de rendez-vous mais en apportant des éléments sur la situation.

L’équipe et les médecins réagissent négativement à ce courrier. Envoi d’un courrier des médecins à l’attention de Mme JAMBIN-BURGALAT demandant une meilleure prise en compte des difficultés, lui signifiant que des efforts de réorganisation ont déjà été entrepris sans succès. Ils demandent « le soutien de la DRH pour parvenir à des solutions pérennes devant des surcharges de travail telles que celles subies en début d’année 2015 ».

Cette situation demeurant au point mort, la CGT et la CFDT demandent donc le passage en CTE de la question.

La représentante de l’équipe des techniciennes de labo Mme GUIL SORIANO énumère les différentes difficultés ;

  • Augmentation importante de la charge de travail.
  • Depuis le glissement d’un poste de technicienne sur l’assurance qualité, ce poste manque dans l’équipe.
  • Le laboratoire a récupéré les prélèvements de Belley sur la garde. La Bactériologie a donc effectué un changement d’horaire sur l’après-midi ce qui a fragilisé l’équipe du matin.

Depuis plusieurs années, l’équipe se réorganise et change régulièrement les horaires sans amélioration.

La lettre du 2 avril a été signée par 40 personnes et une rencontre a été organisée avec le Docteur GUINOT médecin du travail.

De plus, la fusion avec Aix a entraîné une augmentation de la charge de travail par transfert d’activités sur Chambéry.

Mme GUIL SORIANO déclare que l’équipe est en attente d’une rencontre et désire qu’une date soit proposée par la Directrice des RH.

Monsieur MARTIN, Directeur, souhaite qu’un rendez-vous soit fixé entre eux.

[/column] [/tab_item] [tab_item title= »5. Compte rendu CTE du 7 juillet 2015″]

COMPTE RENDU DU CTE 

du 7 juillet 2015

 

[column col= »1/2″]

Direction :

Mr MARTIN, Directeur

Mme GOTTELAND, Directrice Adjointe

Mme JAMBIN-BURGALAT, DRH

Mr GOBEAUT, DSI

Mme MONGENOT CS Chirurgies

Mme PELLIER-CUIT, Responsable des secrétariats

Médecin du travail :

Mme le Dr GUINOT

Représentants du personnel :

CGT : 5 + 1 suppléant

CFDT : 4

FO : 4

SMPS : 0

[/column] [column col= »1/2″]

Ordre du Jour :

Pour Avis du CTE

1/ Moyens alloués et organisations soignantes du pôle chirurgie

2/ Organisation des secrétariats Nouvel Hôpital

Pour information au CTE

3/ Guide du déménagement

Questions diverses CGT :

Prime canicule ?

Nouvelle fiche de poste AHL

[/column] [column col= »1/1″]

 

1/ Moyens alloués et organisations soignantes du pôle chirurgie :

Présentation Mme MONGENOT :

PÔLE DE CHIRURGIE

Nouvel Hôpital :

45 lits orthopédie/traumatologie,

15 lits chirurgie spécialités (ORL, OPH, Odonto),

30 lits viscéral,

30 lits urologie,

15 lits vasculaire/thoracique.

Avec création globale de 2,9 postes ETP sur la totalité des services.

Organisations proposées :

  • Fiches de postes intégrant un temps de repas sur le temps personnel pour tous les services de chirurgie.
  • Changement de l’horaire de matin reculé de 6h15 à 6h30.

Interventions CGT :

Les agents ne sont pas au courant des fiches de poste et sont en désaccord profond avec le niveau des effectifs prévus d’où l’organisation par la CGT d’une AG des services de chirurgie le lundi 6 juillet.

46 agents avec l’encadrement étaient présents malheureusement sans le corps médical… La CGT avait au préalable apporté les documents du CTE aux agents afin qu’ils en prennent connaissance. Visiblement, les équipes n’ont pas été consultées sur leur organisation.

Une délégation des personnels accompagnée par la CGT a été reçue par la Direction suite à l’AG.

A noter que Mr MARTIN, Directeur de l’établissement était absent ce jour-là, de même que Mr DUBOIS, Directeur de pôle ainsi que le chef de pôle chirurgie.

→ Présence d’erreurs sur les fiches de poste

→ Effectif diminué les WE et jours fériés et notamment le dimanche, il n’y a donc plus d’effectif constant sur la semaine.

→Disparition des aides-soignantes de nuit dans les services de viscéral et d’urologie. Intervention CGT : revient et insiste sur les préconisations faites suite à l’audit RPS A3/B3 de 2009 qui pointait déjà les manques d’effectifs le WE et la nuit. Des postes avaient d’ailleurs été créés sur ces plages horaires. Dans le projet du nouvel hôpital, il n’y a plus de prise en compte du travail et des avancées apportés par cet audit.

→ Disparition des postes de J des infirmières dans tous les services amenant des inquiétudes importantes des professionnels au regard de la charge importante de travail affecté à ces postes actuellement.

Intervention CGT : Qui prendra ces missions et les exécutera correctement pour la bonne prise en charge du patient et de son devenir ?

→ Prise en charge des tâches logistiques par l’AHL.

Intervention CGT : Interroge la Direction sur d’éventuelles modifications de leur fiche de poste considérée à raison comme excessivement lourde. Il serait envisagé d’alléger les transports de chariots et de modifier les secteurs pris en charge par l’AHL.

La CGT demande une vérification de ces changements et l’impact qu’ils pourraient avoir sur le travail des soignants dans les services. L’AHL n’étant de toute manière pas présent la nuit, les agents ne peuvent pas compter sur une aide quelconque sur ces créneaux horaires.

→ Temps de repas et les pause.

La CGT s’exprime au nom des agents qui ont signé une pétition dans laquelle ils refusent le temps de repas sur leur temps personnel. Ces temps de repas sont remis en cause car entre 11h30 et 14h le travail est tendu dans les services, les agents privilégieront toujours les patients avant tout. Les pétitions ont été adressées à Monsieur le Directeur, Madame la DRH et Monsieur le DSI.

 La CGT demande que soit étudiée, à l’identique du pôle  cancérologie, la possibilité d’adapter les horaires en fonction de la prise ou non du temps de repas.

→ Suppression des AS de nuit :

Intervention CGT : Qui va assurer le brancardage des patients de retour de bloc et des urgences sur la nuit ?

La Direction n’apporte pas de réponse et annonce qu’elle va se pencher sur la question…

La CGT revient sur l’insécurité des services de viscéral et urologie en l’absence d’aide-soignante et notamment sur les retours de blocs compliqués et lourds. L’instabilité de certains patients nécessite la présence d’une AS en plus de l’IDE du    secteur.

Mme MONGENOT précise que sur le nouvel hôpital les patients lourds devront être dirigés en post opératoire immédiat sur l’USC ou la réanimation (prévu début 2016).

Mme MONGENOT concède que si les fiches de postes ne sont pas adaptées, elles doivent être modifiées avec les équipes.

→ Concernant la diminution des effectifs prévus les WE et jours fériés :

Intervention CGT : Sur la charge en soins des patients restant hospitalisés le WE toujours les plus lourds, les départs les samedis voire les dimanches, les pansements de départ, les interventions urgentes ou non urgentes effectuées le samedi…, la visite du samedi, les urgences du dimanche, etc.

→ Chambres évolutives (2 lits par service) :

Mme MONGENOT se porte garante que les lits ne seront pas dédoublés sauf pour les cas exceptionnels validés par la Direction.

Dans le cas où les chambres resteraient dédoublées, Monsieur MARTIN assure que les moyens nécessaires en effectif seraient mis en place.

La CGT demande à réétudier les changements de fiches de postes et d’effectifs éventuels au prochain CTE de septembre.

Suite aux nombreuses interventions étayées de la CGT, Monsieur MARTIN décide de réétudier les questions  de l’effectif AS de nuit et du brancardage de nuit au prochain CTE de septembre.

VOTE :

CONTRE : 5 CGT  + 1 représentant CFDT = 6

ABSTENTION : 3 CFDT + 4 FO = 7

 

2/ Organisation des secrétariats Nouvel Hôpital

Secrétariats chirurgie et médecine :

Interventions CGT :

Les secrétaires demandent à conserver leur poste de travail personnel, leur bureau afin de garder l’organisation individuelle qu’elles ont actuellement.

Le problème se pose pour le secrétariat de chirurgie viscérale et urologie, il manque un bureau dans le Nouvel Hôpital selon Mme PELLIER-CUIT.

La CGT demande à étudier la possibilité de trouver un emplacement afin de permettre un travail de secrétariat dans de bonnes conditions.

Concernant  les horaires de permanence téléphonique : la demande de Monsieur le Directeur d’étendre les horaires de 8h à 18h pour tous les services pose un véritable problème pour les secrétaires de chirurgie. Elles ne sont pas en capacité de décaler un horaire sans pénaliser les postes le matin.

Monsieur MARTIN accepte que des dérogations puissent être envisagées selon les possibilités des secrétariats, certains pourront, à leur demande, continuer un horaire de 8h-17h en exposant leurs raisons.

La CGT propose alors la création d’une messagerie téléphonique pour les secrétariats de chirurgie.

Suite à la proposition de la CGT, Monsieur MARTIN admet qu’une messagerie en dehors de l’ouverture de l’accueil téléphonique doit être mise en place.

Secrétariat des urgences :

La CGT intervient sur la problématique de la nuit : une seule secrétaire est insuffisante pour répondre à l’activité en augmentation constante sur toute la nuit, les patients étant également plus difficiles à gérer que la journée.

L’horaire proposé incluant le début de nuit 15h27/23h fait l’objet d’un refus de la part des agents.

Il ne règle en rien la problématique liée à l’afflux de patients la nuit.

Actuellement, les conditions de travail de la secrétaire de nuit sont très détériorées ne lui permettant pas de s’absenter de son poste sur une période de 10 heures de travail continu, régulièrement elle ne bénéficie même pas de la pause réglementaire de 20mn.

La CGT demande la création d’un deuxième poste de secrétaire pour la nuit.

Suite aux interventions multiples de la CGT,

le Directeur décide de reporter la question du secrétariat des urgences

au CTE de septembre afin de laisser le temps de revoir les organisations d’ici là.

La question du secrétariat des urgences étant retirée du vote 

Vote :

Abstention à l’unanimité

3/ Présentation pour information  du Guide du déménagement :

La CGT demande si le temps nécessaire au travail des référents déménagements a été pris en compte pour leur remplacement dans le service.

Mme GOTTELAND répond qu’il y aura du temps supplémentaire afin de permettre leurs missions. Les référents qui auront effectué des heures supplémentaires pourront en demander la rémunération ou la récupération.

Questions diverses CGT 

Canicule :

→ Suite à la mise en place du plan canicule par la Préfecture le vendredi 3 juillet, la CGT demande le versement d’une prime aux agents ayant travaillé sur cette période à l’identique d’août 2003.

Monsieur MARTIN précise que ce dispositif de prime avait fait l’objet d’une mesure nationale en 2003 et qu’il s’y conformera si celle-ci est mise en place par le Ministère. Il propose pour certains agents d’aménager leurs horaires en les décalant plus tôt le matin…impossible pour les services de soins…

→ La CGT intervient également sur le niveau de température atteint dans les postes de plonge à la cuisine (41°) et à la BIH.

Fiche de poste AHL :

La CGT demande à recevoir la nouvelle fiche de poste des Agents Hôteliers Logistiques et à connaître le nombre de candidatures reçues.

Demande accordée par Monsieur le Directeur qui posera la question à Monsieur FEZZI en tant que Directeur des Affaires Logistiques.

[/column] [/tab_item]
[column col= »1/1″]

PROCHAIN CTE 

Le 24 septembre 2015

[/column]