TEMPS DE REPAS ET REORGANISATIONS DANS LES SERVICES POUR LE 1ER JANVIER 2019 !!!

Durant l’été et ses congés, période propice à tout changement pour nos dirigeants, la DRH a demandé à l’encadrement de travailler sur la nouvelle GTT qui sera appliquée au 1er janvier 2019 (et pas avant… à surveiller tout de même…), la copie étant à rendre avant le 18 août !!! ET OUI ! Il est tout de même inouï qu’une date soit fixée au moment où il y a le moins d’agents dans l’établissement…

Or, il apparait que des réorganisations complètes sont à l’étude voire imposées aux agents dans un grand nombre de services et notamment les secteurs subissant les 45 min de temps de repas sur le temps personnel.

Le site d’Aix-les-Bains est fortement impacté par des changements d’ampleur et doit faire l’objet de passages systématiques des nouveaux horaires et nouvelles organisations en CTE avant une mise en place éventuelle. Soyez donc vigilants que l’avis du CTE ait bien été rendu avant tout application (Comptes rendus faits et diffusés par la CGT dans le magazine Le Regard et sur le Blog).

La CGT tient à informer les agents que tous ces changements parfois profonds ne sont pas forcément en lien avec ce temps de repas voire pas du tout.

Pour la CGT, le nouveau protocole est l’occasion pour retoquer une fois de plus les organisations des services, les horaires et les mutualisations dans la recherche d’une « optimisation » des ressources humaines évidente.

De plus, la future gestion des RTT est trop rigide par rapport aux aléas de la vie personnelle, car elle prévoit la planification anticipée comme celle des CA et ne laisse pas la liberté de pouvoir demander un jour de RTT dans le cas d’une contrainte personnelle non prévue.

              La CGT demandera dès septembre à la Direction de revoir la possibilité de planification de 3 RTT à la demande de l’agent sans anticipation (comme avant).

En conséquence, il est important de nous contacter si vous rencontrez des problèmes ou des interrogations afin que nous puissions  défendre vos intérêts et ceux des agents de votre service.

Nous vous rappelons, si c’est encore nécessaire, que seule la CGT s’est positionnée contre le protocole et ne l’a pas signé, car seule la CGT a anticipé ses conséquences sur la vie au travail et personnelle des agents.